Anne Leroy

Bordeaux, Fr
Après des études à l’ENS Louis Lumière, Anne Leroy voyage pendant une année à travers les Balkans, la Turquie, le Caucase, l’Iran, l’Asie Centrale et l’Inde. A son retour, elle s’installe à Bordeaux. Aujourd’hui, en parallèle de ses commandes Corporate et pour la presse (Libération, Le Monde, Causette, IDEAT), elle réalise des travaux documentaires en France et à l’étranger. Sa démarche photographique interroge les hommes et les territoires. Ses supports sont les espaces qu’ils investissent, s’approprient et abandonnent. Son travail aborde aussi l’identité et la mémoire au travers des histoires individuelles et collectives. Ses séries ont été exposées dans des festivals et des galeries (festival les Rencontres d’Arles, festival Itinéraires des photographes voyageurs à Bordeaux, galerie du Pilori à Niort, galerie du Carré Amelot à La Rochelle).


Elle est membre de l’agence coopérative Picturetank depuis 2015.


RÉFÉRENCES : MAIF, MAAF, ICF, Bordeaux Métropole, Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB)
Architecture : Atelier Marie Berger, Pocapoc, Pierre Marsan, Lionel Coutier , Alain Douguet , Arcature , Le 308, Maison de l’architecture
  • S050634
    slideshow contactsheet ABATTOIRS A LA FERME Anne Leroy

    Commande pour Les Inrocks - Abattoirs à la ferme



  • S049580
    slideshow contactsheet AU COLLEGE Anne Leroy

    Ce projet est né de l’envie de revenir sur des souvenirs que j’ai du collège : celui du corps qui change et de l’identité qui tend à s’affirmer ; la sensation de ne pas être habillée « à la mode » et d’être regardée ; le sentiment d’appartenir à un «...



  • S049539
    slideshow contactsheet LE FOYER Anne Leroy

    Pendant l’hiver 2014-2015, à l'occasion d'une résidence dans un lycée professionnel à Surgères (17), j'ai interrogé le quotidien et de sa représentation en photographie.<br><br> Tout au long de cette résidence, j’ai mené des ateliers avec les élèves de...



  • S048625
    slideshow contactsheet MIOVENI, VILLE-USINE Anne Leroy

    Sur la place principale de Mioveni, les ombres s’adoucissent lentement. Après une longue semaine de travail à l’usine, on profite de sa journée pour se reposer et faire la fête.<br><br> La place principale s'est emplie de monde. Des couples de tout âge –...