Maurice WEISS

    Berlin, DE
    Dans le monde d’aujourd’hui, tout le monde ou presque est photographe, ou du moins a accès à un équipement de photographe ; mais tout le monde n’a pas l’œil et l’intuition qui permettent de reconnaître instantanément ce qui mérite d’être photographié. Né en 1964 à Perpignan, le photographe Maurice Weiss sait parfaitement quand déclencher l’obturateur ; même entouré de milliers de personnes, qu’elles soient en train de rire et faire la fête ou de brandir des pancartes et manifester, il crée la surprise en patientant ne serait-ce qu’une fraction de seconde de plus qu’on ne l’eût fait.

    C’est le 9 novembre 1989, le jour de la chute du mur de Berlin, que ce Français de naissance a exercé pour la première fois son œil de photographe en Allemagne. Dans un style dynamique, il a figé sur la pellicule les scènes historiques qui se sont déroulées des deux côtés du mur, et en cela il a saisi l’un des événements les plus mémorables de l’histoire européenne moderne.

    Loin de remiser l’appareil après la chute du mur, il a suivi l’actualité politique à Berlin jusqu’à la réunification allemande et au-delà. Dès cette époque, il a tissé des liens étroits avec la capitale allemande et sa scène politique, et aujourd’hui, il photographie presque chaque semaine les séances au Bundestag et au Parlement. Il enchaîne les commandes qui le conduisent de France en Italie en passant par l’Algérie ou la Bulgarie. Étonnamment, il trouve encore le temps de se consacrer à des projets artistiques personnels. À l’automne 2011, il est parti sur les routes du Maroc, de Libye et d’Égypte afin de fixer sa vision de la révolution arabe. Très sollicité également dans le domaine du portrait et de la photographie documentaire pour les médias, Maurice Weiss reçoit régulièrement des commandes de Der Spiegel, Süddeutsche Zeitung, Die Zeit ou encore The Amnesty Journal parmi d’autres.

    Il vit et travaille à Berlin.
    • S041153
      slideshow contactsheet Arabian Autumn Maurice Weiss / Agentur OSTKREUZ / Picturetank

      In the fall of 2011 Maurice Weiss and author Alexander Smoltczyk drove east on Trans-African Highway 1. On this road, known as the Transmaghrébine, which eventually will become a symbol for new beginnings and cooperation in African countries, they documented the Arabian...



    • S041154
      slideshow contactsheet Portraits Maurice Weiss / Agentur OSTKREUZ / Picturetank

      Maurice Weiss’ first major photographic work on German soil (for he is a native frenchmen) was the documentation of the fall of the Berlin wall. Afterwards, he followed and photographed the political development in the German capital up to the reunification and beyond. Back in...